Les étapes de l’accouchement

La date de votre accouchement arrive à grand pas et vous angoissez à l’aidée d’accoucher ou vous êtes simplement curieuse. Nous vous expliquons étape par étape le déroulement d’un accouchement.

L’accouchement se produit généralement entre la 37ieme et la 41ieme semaine de grossesse. Si votre grossesse se déroule de normalement, vous commencerez à ressentir des contractions légères et des douleurs supportables dans le bas ventre. Pas de panique cela signifie que l’accouchement approche.

Les étapes de accouchement

Calculer la date d’accouchement

Vous souhaitez connaitre le jour de naissance de votre enfant ? Calculer rapidement et facilement la date de votre accouchement avec notre outil fiable à 100%. Rendez-vous sur cette page pour connaitre votre date d’accouchement et découvrir votre calendrier de grossesse.

Etape 1 : l’arrivée à la maternité

À l’approche du terme de votre grossesse vous commencerez à ressentir des légères contractions et de petites douleurs dans le bas ventre. Cela signifie que le travail se mets doucement en place. Mais n’allez pas trop vite à la maternité car les équipes soignantes vous demanderont de rentrer chez vous si le travail n’a pas commencer.

Ok, mais je sais comment, moi, qu’il est temps d’aller à la maternité ?

Quand aller à la maternité ?

Vous vous rendrez à la maternité dans les deux cas suivants :

  • La poche des eaux s’est rompue. Cela signifie que la descente de votre bébé à débuté. Il ne faut pas tarder à rejoindre la maternité car votre bébé n’est plus dans un espace stérile.
  • Vous avez des contractions très douloureuses toutes les 5 minutes pour un premier enfant et toutes les 10 minutes pour un deuxième enfant.
Un deuxième enfant ?

Dans le cas d’un deuxième enfant, n’attendez pas que les contractions soient trop proches (moins de 10 minutes). Car dans le cas d’un deuxième enfant, la dilatation du col peut être plus rapide.

Examens et installation

À la maternité vous serez prise en charge par une sage femme. La sage femme vous examinera et vous guidera tout au long de votre accouchement.

Dans un premier temps vous serez installée dans une salle de contrôle. La sage femme posera des sondes de monitoring afin de contrôler les battements du coeur du bébé ainsi que l’intensité des contractions. Vous resterez dans cette salle au minimum une demi-heure. Bien-sûr, si le travail a déjà atteint un certain niveau, ce contrôle sera passé et vous serez directement placée en salle d’accouchement.

La sage femme profitera de cette phase de monitoring pour contrôler l’évolution du travail et la dilatation du col. Pour se faire est mesurera la largeur de cette dilatation par une vérification vaginale à l’aide de deux doigts. C’est un test sans douleur bien-sûr.

Etape 2 : Travail et dilatation du col

Une fois que le col atteins au moins 3 centimètres de dilatation cela signifie que le travail à commencé et que l’accouchement est proche. À partir de maintenant il faut attendre. En moyenne la dilatation du col augmente de 1 centimètre toutes les heures.

Je vais devoir attendre combien de temps avant l’accouchement ?

Le temps nécessaire au travail

Le temps nécessaire au travail est variable mais en général il faut 7 heures pour atteindre les 10 centimètres de dilatation et une heure supplémentaire pour que le bébé entame sa descente. Pour un deuxième enfant le travail peut être plus rapide. Et dans certains cas la péridurale accélère très significativement le travail.

La péridurale

Une fois le travail commencé, la sage femme vous proposera de mettre en place la péridurale. Ce dispositif diminuera significativement les sensations et les douleurs des contractions.

Ce dispositif n’est pas obligatoire mais vous permettra de gérer beaucoup plus facilement les contractions. Beaucoup de mamans ne souhaitent pas la péridurale jusqu’au moment où les vraies contractions de travail commencent et où la douleur devient insupportable.

Attention

La péridurale ne peut plus être posée à partir d’une dilatation de 8 centimètres. Pensez à la demander dès votre arrivée si vous la souhaitez.

Etape 3 : L’expulsion du bébé

Votre bébé est prêt à sortir, la sage-femme vous installera pour l’accouchement. A ce stade elle peut déjà voir les premier cheveux. C’est à ce moment que vous pourrez débuter les poussées. La sage-femme vous guidera et vous dira quand et comment pousser. Vous devrez faire l’effort d’expulsion jusqu’à ce que les deux épaules soient sorties. Après le bébé glissera tout seul, guidé par la sage-femme.

Le premier contact

Une fois le bébé sortie, la sage-femme vous le posera sur la poitrine afin que vous puissiez faire un premier peau à peau et accueillir votre enfant. C’est le moment de l’accouchement le plus intense. Ce premier contact est très important pour la maman et pour le bébé. C’est à cet instant que le papa pourra couper le cordon, si il le souhaite.

Un accouchement trop long ?

Dans le cas où l’accouchement dure plus de 30 minutes la maman est généralement trop faible pour continuer les efforts. Cela implique un risque de souffrance fœtale et des répercussions sur le cerveau du bébé. Dans ce cas la sage-femme fera intervenir un obstétricien qui terminera l’extraction du bébé à l’aide de forceps ou de ventouses.

Etape 4 : La délivrance

Une fois votre bébé expulsé, l’accouchement n’est pas terminé. Vous ressentirez encore de légère contractions. Ces contractions permettent l’expulsion du placenta. Vous devrez pousser pour aider à l’expulsion du placenta.

La délivrance n’est pas totale ?

Une fois le placenta expulsé, la sage-femme réalise une vérification de celui-ci afin de s’assurer qu’il a été entièrement expulsé. Dans le cas contraire on dit que la délivrance n’est pas totale. La sage-femme réalisera une révision utérine.

Le départ en chambre

L’accouchement s’est bien déroulé, vous et votre bébé êtes en bonne santé. Vous resterez encore deux heures dans la salle d’accouchement. C’est une fois que la sage-femme confirme que tout va bien que vous pourrez aller dans votre chambre. La chambre de maternité est un endroit moins médicalisé que la salle d’accouchement. Vous y resterez entre deux et quatre jours. Cette période est nécessaire pour contrôler l’évolution des premiers jours de votre enfant. Son poids, son audition, son coeur et sa manière de se nourrir seront contrôlés.

Ces quelques jours à la maternité permettent également à la maman d’apprendre les premiers gestes, la toilette, les premiers biberons et la mise en place de l’allaitement. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête.

Comment dépasser la peur de l’accouchement ?

adipiscing justo mi, Aliquam ut leo ut risus. ut